Article from Le Petit Journal about our new French Chef

Article from Le Petit Journal about our new French Chef

Le Thanakha Inle Hotel, logé à Nyaung Shwe, au coeur de l’État Shan, sur la rive du Lac Inle, a récemment étoffé son équipe d’un boulanger-pâtissier.  Il n’en fallait pas plus pour donner l’envie à lepetitjournal.com Birmanie de le rencontrer.

Victor vient du Beaujolais, d’un petit village situé au nord de Lyon et a fait la majeure partie de ses études dans la capitale culinaire française. Il y a d’abord appris la pâtisserie puis la boulangerie dans un lycée hôtelier et a gagné en expérience dans les restaurants et autres métiers de bouche avant de partir à la poursuite d’horizons lointains. Et pour sa première expérience à l’étranger, il n’y est pas allé avec le dos de la  cuillère, il est parti en Antarctique. “Pas vraiment une expatriation” dit-il “puisque la base est française”. La base, c’est la base Dumont d’Urville, un refuge pour scientifiques basé en Terre Adélie. La base est gérée par l’Institut Polaire Français Paul Emile Victor et peut accueillir jusqu’à 100 personnes, principalement des scientifiques mais de toute évidence, pas que. Les boulangers y ont aussi leur place. Et les pâtissiers.

Mais reprenons depuis le début. Pourquoi la pâtisserie? 
“A l’origine c’est parce que je faisais des gâteaux avec ma maman, je pense que mes parents m’ont donné le goût des beaux produits”.

On dit parfois qu’il faut aimer manger pour bien cuisiner. As-tu une pâtisserie préférée? 
“Ma pâtisserie préférée sera celle qui vous fera rêver, celle qui vous fera saliver juste en épelant son nom!” Le jeune homme de 25 ans est taquin, nous le laissons continuer. “Je dis toujours que mon métier, aussi diverse soit-il, que ce soit la boulangerie, la pâtisserie ou la cuisine, se rassemble en un même point : procurer des émotions. On doit faire plaisir aux clients comme si l’on cuisinait pour sa famille ou ses amis. Une cuisine faite avec amour sera toujours bonne.” Il parle d’amour et de cuisine, c’est un bon signe. S’il faut un ventre pour manger, c’est bien d’un cœur dont la cuisine à besoin.

Mais quid de la rigueur qu’impose la pâtisserie?
“En effet la pâtisserie requiert beaucoup de rigueur. L’adaptation [NDLR: aux produits locaux] est donc simplement de trouver les recettes adéquates avec les fruits et autres ingrédients locaux. Pour ce qui est de la boulangerie, c’est une toute autre histoire car il faut véritablement changer les recettes; par exemple je dois diminuer la quantité de levure et les temps de repos de la pâte car la température et l’humidité ambiante sont bien plus élevées qu’en France”.

Et qu’en est-il des ingrédients ?
“Évidement tous les ingrédients ne sont pas les mêmes qu’en France, si l’ont veut faire exactement comme en France on devrait importer beaucoup de produits et l’idée du Thanakha Inle Hotel est d’utiliser des produits frais, de saison et locaux.  Pour la boulangerie-pâtisserie, comme pour la cuisine, beaucoup de facteurs changent par rapport à la France. Mais c’est très intéressant de devoir s’adapter aux produits, au climat, également à la façon de faire des birmans. Et leur motivation est impressionnante, ils sont parfois étonnés mais ils sont toujours intéressés, toujours à l’écoute! Et le résultat est là puisque le dernier commentaire que j’ai reçu était : “Vos brioches sont divines!” Et je ne doute pas que d’ici peu le restaurant aura du bon pain comme en France!”

Parlez-nous de vous. Pourquoi vous expatrier ?
“Mon premier grand voyage était donc l’Antarctique et pour m’y rendre, je suis passé par l’Australie et le Japon, cela m’a donné l’envie de voyager, de découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux peuples et de nouvelles cultures”.

Pourquoi la Birmanie et plus particulièrement le lac Inle?
“C’est une amie d’Antarctique justement qui m’a parlé du Thanakha Inle Hotel et de Hervé Fléjo [NDLR: le propriétaire de l’hôtel] qui était à la recherche d’un boulanger. Je l’ai contacté et c’est au moment où Hervé m’a parlé du lieu magique où est implanté le Thanakha Hotel que je me suis un peu plus intéressé à la Birmanie. Dès mon arrivée, l’équipe m’a tout de suite mis à l’aise et de voir le même sourire sur tous ces visages birmans est un plaisir quotidien!”

Vous êtes jeune, vous avez l’âme d’un voyageur avec déjà une solide expérience professionnelle, avez-vous un projet ou un rêve qui vous anime ?
“Pour l’avenir je n’ai pas d’idée fixe pour l’instant. La Birmanie est un pays magnifique et nous avons plein d’idées de projets avec Hervé. Mais j’ai appris qu’en Birmanie, le temps est maître donc attendons de voir quels chemins s’offrent a moi…”

Thanakha Inle Hotel – www.thanakha-inle-hotel.com
Tél : 09 774 040 401 / 09 774 040 402 / 09 325 177 99